Lorsque du 2D on passa au 3D

L’importance du BIM dans les pays d’Europe centrale

Alors que les pays scandinaves et le Royaume-Uni mènent le pas dans la course à l’adoption du BIM en Europe, la France et l’Allemagne s’efforcent aujourd’hui de rattraper leur retard.

Au début de l’année, les gouvernements français et allemand ont pris des mesures pour l’harmonisation et la promotion du BIM, la France en finançant, à hauteur de €20 millions, son propre programme de transition au numérique, et les ministres allemands en procédant à la création d’une «plate-forme numérique pour le bâtiment», pilotée par l’industrie.

En dépit de ces mesures, nombreux sont les ingénieurs-conseils, sous-traitants MEP et maîtres d’œuvre dans les pays d’Europe centrale qui n’épousent pas encore la philosophie du BIM. Pourtant, ce qui semble certain, c’est que l’essor du BIM est désormais incontournable et irrésistible.

Alors, pourquoi la France et l’Allemagne se font-elles attendre?

La France

Population: 64,9 millions
PNB: $2,534 milliards

La constitution récente du groupe de travail Plan Transition Numérique dans le Bâtiment est un développement considérable vers la mise en œuvre du BIM en France. Au cours des trois prochaines années, il concrétisera les détails d’un mandat BIM émanant du ministère du Logement, ce qui représente un gigantesque pas en avant.

Le nouveau groupe fera avancer un plan BIM général annoncé l’année dernière, y compris l’ambitieux objectif de la création de 500 000 logements d’ici 2017, en faisant usage du BIM.

Dans un environnement évoluant à une telle rapidité, les entreprises devront réagir rapidement, afin d’assurer qu’elles soient prêtes pour d’éventuels développements, susceptibles de comprendre l’application obligatoire du BIM dans de futurs projets.

En France, du fait de leur envergure, les entreprises du secteur du bâtiment exercent un meilleur contrôle sur les paramètres du BIM que leurs homologues britanniques; autrement dit, le BIM est devenu un créneau commercial en pleine expansion. Précisons toutefois que les petites et moyennes entreprises restent souvent prudentes pour ce qui est de la qualité et de la fiabilité des logiciels appropriés, et que l’on relève une certaine réticence au passage de l’étude 2D à la conception 3D.

L’Allemagne

Population: 82,6 millions
PNB: $3,512 milliards

En Allemagne, le vaste système de normalisation DIN épouse le BIM, mais son cadre juridiquement contraignant s’avère être une entrave à l’adoption du BIM dans le travail en collaboration.

L’activité des architectes et des ingénieurs-conseils est déjà régie par un Plan de Travail et des barèmes bien définis et obligatoires, et toute variation à cette organisation est considérée comme un aspect des plus perturbateurs.

En outre, les attentes de l’industrie allemande de tout logiciel sont considérables, et les solutions qu’il est censé apporter doivent, sans la moindre exception, être extrêmement précises. Rien d’étonnant, par conséquent, à ce que l’adoption de la technologie soit relativement en retard dans le marché interne.

Par contre, à l’étranger, les entreprises allemandes sont très actives dans le BIM – notamment au Moyen-Orient.

Lorsque le ministre Alexander Dobrindt annonça, au mois de janvier, la création de la Plate-forme numérique pour le Bâtiment pour l’Allemagne, il s’agissait manifestement d’une initiative destinée à évaluer les bénéfices de l’adoption du BIM par le secteur public. Elle fait suite aux conclusions de l’actuelle Commission des Réformes pour les grands Projets en Allemagne, un comité de spécialistes dont la mission est d’examiner les raisons pour lesquelles certains grands projets dans le secteur public, en Allemagne, dépassent fortement leur budget ou sont en retard.

En résumé, même si l’Allemagne part d’une position de pires pratiques, elle imposera vraisemblablement, pour des développements futurs, l’application du BIM, tout au moins pour des projets dans le secteur public. En conséquence, il est nécessaire que les entreprises se préparent à l’essor potentiel du BIM, et, dans des délais relativement rapides, à son imposition comme système obligatoire.

Pourquoi le BIM est-il tellement important?

Tout le monde s’accorde sur le fait que l’adoption du BIM permet de gagner du temps et de faire des économies, mais la confusion règne souvent quant aux modalités d’application.

À ce propos, Georg Hewelt, Responsable marketing de Produits pour le logiciel Plancal Nova, de la société Trimble, explique l’importance de l’adoption du BIM, et la raison pour laquelle, bien plus qu’un logiciel, le BIM est plutôt un processus comportant une nouvelle façon de penser, dont bénéficient tous les participants à un projet.  

Pour en savoir davantage sur Plancal nova, et sur la façon dont le travail en 3D peut contribuer à une réduction d’environ 30% de vos frais, grâce à une meilleure détection des conflits, veuillez cliquer ici

BIM Digest

 

Résumé du BIM:Volume 1
Votre guide des actualités du monde du BIM

Ce eBook rassemble des articles d’intérêt sur différents sujets d’actualités du BIM, d’auteurs à travers le monde du BIM au niveau du génie climatique et de l’électricité (MEP).

 

Téléchargez votre exemplaire gratuit du résumé du BIM!

  Téléchargé en plus de 1,000 occasions!